musées

Musée Littéraire de Shahriyar

Musée dArménien

Musée de Professeur Behtoni

Musée d'histoire naturelle

Musée Constitutionnelle

Musée du Coran et de l'écriture

Musée d'Anthropologie et de Muharram

Musée de l'Âge de fer

Musée d’Évaluation

Musée de la Poterie

Musée de la municipalité

Musée de Qadjar

Musée de caricature

Musée de Presse

Musée de la Guerre

Musée d’Azarbaydjan

Ancienneté : 1957

Lieu: l’avenue Imam, au-dessus de la place de Saat

Un grand bâtiment près de la Mosquée Bleue de Tabriz, ayant un porche élevé donné sur l’avenue d’Imam. Cette construction est considérée comme l’un des premiers des plus anciens musées de l'Iran et intitulé le Musée d’Azarbaydjan.

Pour la première fois la construction de ce musée avait commencée en 1957 exposant 202 morceaux d'œuvres culturelles de transition de musée Iran Bastan. Le bâtiment actuel du musée s’est ouvert et s’est commencé officiellement à travailler en 1962.

Sous-sol de musée est consacré aux œuvres de monsieur Hosseini.

Le musée est constitué des sections suivantes :

(Archéologie pré- islamique), (archéologie de la période islamique), (pièces de monnaie, des sceaux, cylindre). Ce musée est construit par 3000 mètres carrés de zones, et trois salles principales, plusieurs salle de bureau et une bibliothèque est d'envisager l'un des plus grand musée dans notre pays. Environ 11 mille pièces d'objets précieux ont été enregistrées dans le musée archéologique.

Musée littéraire de Shahriyar

Ancienneté : 1907

Lieu: rue Maqsudye, derrière l'hôtel de ville

Le musée de Sharhriyar, dans l'ancienne maison du célèbre poète iranien " Shahriyar " est situé à l’avenue d’Artesh de Tabriz. Dans ce musée, les collections d’art et de la littérature de Shahriyar et ses affaires personnels ont été présentées.

Les plus grandes œuvres de Shahriyar est sa poésie précieuse en langue persane et une partie de ça en turc azéri. Le plus célèbre partie d’œuvre de Shahriyar est " Heydar Babaye salam".

Seyed Mohamad Hossein Behjate Tabrizi connu sous le nom de Shahriyar, fils de Seyed Ismail Mosavi Khoshknabi est né en 1907 et a poursuivi ses études en médecine à Tabriz et à Téhéran. shahriyar dans sa vie difficulté de 82 années a gagné plus de popularité et ses livres ont été traduits dans de différentes langues.

Shahriyar est l'un des grands poètes iraniens qui est décédé le 18 septembre 1988 et a été enterré dans Maqbarat -ol- choara (tombeau des poètes).

Musée dArménien de Tabriz

Ancienneté : 1966

Lieu: l’avenue Shariyati

Le califat Arméniens dAzarbaydjan en 1966 à côté de l'église de Sainte-Marie, un musée constitué appelé le musée de l'église de califat d’arménien de l'Azerbaïdjan.

Dans ce musée de précieuses reliques culturelles comme, livres tracés de lignes, manuscrits, parchemins, commandes, prix, peintures, pièces de monnaie, perles, armes, bâtons de marche, argenterie, cuivre, terre, porcelaine, cristaux, ornements et tissus de brocart, sculptures sur bois et marqueterie.

Dans le musée, certains de ces objets qui sont liés à l'histoire et la culture des Arméniens sont importants pour eux; y compris le siège de la sculpture sur bois dans le 1728 AD en Arménie a été construit pour l'archevêque de l'église d’Akhtamar sur le lac Van. Pendant les événements de 1895 AD archevêque de l'église avec le sceptre et la cloche perforée a été transféré à califat de Tabriz. La date de construction de béquilles est en 1825 AD et la cloche est en 1831 AD.

Dans la survenue de ces événements, des couronnes, sable d'attribution de plusieurs croix a été transféré à Tabriz. Les grands Chandeliers d'église d’Astpanus et de Santataos et la grande porte de la cloche et de marqueterie de l'église, ont également été transférés à Tabriz.

Musée de professeur Behtoni

Lieu: Maqbarat -ol- choara

Le musée d'art de professeur Behtoni, est l'une des attractions touristiques de Tabriz à l'intérieur de Maqbarat - Ol – choara qui a un valeur particulier. Professeur Bentoni est sculpteur ayant d’intéressantes initiatives qui a fait pour la première fois dans le monde, environ cinq mille statues colorées des repas iraniens que chacun peut manger et les goûter au cours de sa vie.

Les sculptures sont tous de plâtre et de ciment, avec des couleurs naturelles qui sont fait par lui-même, en les décorant de sorte qu'ils n'ont pas des différences de la nourriture d'origine.

 

Musée d'histoire naturelle de Tabriz

Ancienneté : 1993

Lieu: avenue Azadi, avant le carrefour d’Abrasan, l’organisation d'environnement de l'Azarbaydjan Oriental.

Le musée d'histoire naturelle est lié au département de musée de l'Azarbaydjan Oriental. Ce musée comprend sculptures de taxidermie de divers animaux en Azarbaydjan qui sont scientifiquement disposées et affichées. Ce musée est l’un des musées rare en son genre dans le pays et est considérer comme les attractions touristiques de la province.

Musée constitutionnelle de Tabriz

Ancienneté : 1996

 Lieu: avenue martyr Motahari, en face de la mosquée, la maison des constitutionnalises

Grâce au rôle majeur qu’Azarbaydjan, en particulier les gens de Tabriz, ont dans la victoire de la révolution, la création d'un musée afin de préserver et de fournir des œuvres et des souvenirs qui reste des grands chefs de la révolution, et de ramasser les documents et les photographies documentaires assimilées à des événements de la révolution constitutionnelle, dans la maison Constitutionnel, a été très correcte et appropriée et même nécessaire.

Donc, à partir de 1996, tous les objets liés à l’histoire de l'Iran au musée de l'Azarbaydjan et des objets donnés par des personnes et des Moudjahidine de la révolution constitutionnelle et de dirigeants survivants, sont fournis pour la mise en place de la première fondation de ce musée.

 

Musée du Coran et de l'écriture

Ancienneté : 2001

Lieu: avenue Darayi, place Saheb ol amr, bâtiment de Saheb ol amr.

La construction de la mosquée de Shah Tahmaseb Safavide est situé dans la partie d’est de la place de Sahib Abade au cœur de la ville de Tabriz côté de la rivière Mehran. Ce monument a un long dôme et deux minarets où était tout d’abord la mosquée spéciale pour Shah Tahmaseb Safavide en 1624 et puis a été détruit par les armées de l'empire ottoman Sultan Murad IV.

Selon la sainteté de ce bâtiment après les changements nécessaires, ce lieu s’est considéré comme le Musée du Coran et de l’écriture. Dans ce musée, ont été exposés la collection de précieux manuscrits du Coran sacré dans diverses périodes de l'histoire ainsi que de beaux morceaux des œuvres de calligraphes célèbres.

Musée d'Anthropologie et de Muharram

Ancienneté : 1999

Lieu: avenue martyr Motahari, rue Ghovany.

L’une des plus anciennes maisons connues est la maison de Sehati où on a emplacé du musée qui est en tant qu’une maison historique et culturelle dans la ville de Tabriz. La maison de Sehati avec sa façade en brique est l'une des plus belles maisons anciennes à Tabriz. Cette maison pendant la durée de vie de Dr. A. Sehati a été considéré pour les cérémonies de deuil au mois de Muharram et puis utilisé par les membres comme Hosseinieh. La maison de Sehati en 1999 a été enregistrée dans la liste de patrimoine national et la restauration ultérieure et la consolidation des opérations effectuées, après avoir terminé a été utilisé comme un musée d'anthropologie et Muharram.


Musée de l'Âge de fer

Ancienneté : 2003

Lieu: avenue Imam, à côté de la mosquée Bleue.

Musée de l'âge de fer est liée à deux et trois périodes de fer, la fin du deuxième millénaire et au début du premier millénaire avant J.-C. comprend plusieurs squelettes, des bijoux, de la machinerie ornée, de l’équipement, ... qu'ils sont enterrés ensemble à côté de ces squelettes. Cette place à la suite de fouilles à rendre le centre commercial d’Abrisham, a été détectée. Les fouilles archéologiques dans ce lieu ont commencé en 1998 et sont susceptibles de continuer jusqu'à l'année 2003 et à partir de cette année le musée a été inauguré.

Musée de Sanjesh

 

Ancienneté : période de Qadjar

Lieu: avenue Maqsudieh, derrière l'hôtel de ville, l’impasse de Salmasi.

Dans ce musée de différents genres d'outils et de dispositifs pour mesurer le temps comme les catégories d'horloges vieux et artistiques faites dans différents pays, tous les genres d'instruments de mesure de poids, y compris les petites échelles et les grandes balances d'évaluation spécifiques des instruments pour mesurer la longueur et encore d'autres mesures sont exposées. Ce musée est construit dans un cadre plaisent de maison ancienne de Salmasi. Cette maison appartenait au début du Qadjar et a été construit par la famille Salmasi qui était une vieille famille à Tabriz.

Musée de la Poterie

Ancienneté : 2005

Lieu: avenue Shams Tabrizi, Station Gharov, rue Srafflar.

Ce musée, qui a ouvert en 2005 dans une maison appartenant à la période Qadjar, a été attribué au défunt professeur Ahmad et Abbas Qabchy et Mme F. Tathirnia comme l’exposition de la poterie. Le sol de ces poteries faites habilement et dominant, est fourni par les minéraux du sol blanc (composés de kaolin) dans la ville de Zonouz - Marand. La ville de Zonouz de la gamme de montagne Agh Dagh, était le centre de la poterie de poussière blanche. Ça fait plus de soixante dix ans que la famille Qabchy a déménagé à Tabriz et a commencé à la poterie en atelier dans le Sorkhab Darb.

Dans ce musée des cours et des ateliers et l’exposition de poterie et de céramique des artistes auront lieu.

Musée de la municipalité

Ancienneté : 2007

Lieu: avenue Imam Khomeini, place de Saat, l'hôtel de ville.

Ce musée est situé à Tabriz, dans le sous-sol du bâtiment de la municipalité de Tabriz. Ce musée est considéré, après la Chine, comme le premier et le seul musée de l'histoire municipale de l’Iran, situant dans la première rangée des musées des  municipalités dans le monde entier. Le musée a été fondé en 2007 et a coïncidé avec le centième anniversaire de la première Baladieh (municipalité) à Tabriz et dans 800 mètres carrés et avec un milliard et cent millions rials de coût, a été mis en place.

Le musée de la ville de Tabriz, contient les salles comme de vieilles salles des caméras, salle de la guerre, de l’édition, de tapis, d’art moderne, salles des scripts et des lignes calligraphiques, salle de Hekmat, et plusieurs autres.

Dans cette salle, les tapis et les moquettes avec 110 ans d'histoire sont exposé. Dans cette collection, douze sont liés à des tapis d’établissement de la mairie de Tabriz jusqu'en 1941 tissés et finis sous l’ordre d’Arfa - ol-Molk Jalili.

Musée de Qadjar

Ancienneté : 2006

Lieu: avenue Sheshgelan, Suivant de l’organisation des industries et des mines.

Le musée de Qadjar à Sheshgelan, l'un des plus anciens quartiers de Tabriz, a été situé dans une belle maison ancienne appartenant à Hassan Ali Khan Garossi et ses dates de construction se réfèrent au début de l'époque Qadjar. La demeure d’Amir Nezam a été construite dans un style particulier d'architecture dans les deux étages avec 1.500 mètres carrés. Le musée dispose de 9 salles de vues : pièces de monnaie historiques, tissus, porcelaine, verre, métal et marqueterie, des personnalités et des commandes, des inscriptions, des armes et des œuvres d’architecture et des projets d’urbanisme.

               

 

Musée de caricature

Ancienneté : 2006

Lieu : Dans le Jardin Golestan.

Le musée de caricature à Tabriz est le premier musée de la caricature en Asie et le cinquième dans le monde. Le musée est situé dans le Jardin de Golestan (Baghe Golestan) dans l’ancien endroit de la bibliothèque nationale de Tabriz.

Pour la première fois en 1906, une caricature est entrée dans la culture et l'art des médias par le journal Mollanasreddin. Ce journal à cause de l'utilisation de la caricature pour leur contenu, avait une précieuse place parmi les gens spécialement ceux de moins instruits.

Musée de Presse

Ancienneté : à la mise en service

Lieu: avenue Tarbiyat, la maison de M. Hariri.

La création du premier musée de la presse dans la ville de Tabriz en tant que la première ville, est envisagée comme un cadeau pour remerciement et appréciation des activistes de l’Azarbaydjan oriental.

Maintenant, beaucoup des documents et des papiers du dernier siècle, surtout ceux de l'ère de la Constitution, se sont vieillis dans les organisations et les caves individuels. Certainement, la collection de presse d’un demi-siècle de notre pays et de l'Azearbaydjan dans un tel musée, tout en préservant ces documents écrits pour l'avenir, est un endroit parfait pour faire de la recherche et de divers projets dans l'histoire de la presse.

Musée de la Guerre

Ancienneté : 2009

Lieu: cité de Yaghchyan, parc de Shamim Paydary

L'idée de la construction du parc pour le musée de la guerre a été suggérée pour la première fois dans la province de l’Azarbaydjan oriental et la municipalité de Tabriz a fait de bons progrès dans la construction des  parcs et de projet des  musées et on espère qu’avec le soutien de la gestion exécutive, la construction de musée de la guerre aurait disposée de fonds suffisants et d’une meilleure accélération.

La construction du parc a débuté en 2006, mais pour diverses raisons, le processus de développement n'était pas acceptable ; au cours des dernières années la municipalité de Tabriz en raison de la nécessité d'accélérer la mise en œuvre de ce projet, par la réalisation et les procédures de préparation, avait inauguré la première phase du projet de parc de Shamim en 2009. Après avoir terminé une partie du parc, la municipalité de Tabriz a récemment tenté de construire le musée de la guerre du parc. Cette grande collection étant environ 5000 à 600 mètres carrés avait pour sa construction, la participation des institutions comme la  municipalité de Tabriz et Sepah d’Ashura.

 

Maqbaratochoara (tombeau des poètes)

 

Ère historique : Période Pahlavi

Lieu: avenue Seghat - al-Islam, le côté oriental du sanctuaire de Seyed Hamzeh

    Les cimetières des poètes et des mystiques de Sirkhab sont rapportés dans de nombreux récits historiques. Le plus ancien monument persan écrit par Hamdolah Mostofi, en 740, a mentionné ce cimetière. Plus de 400 scientifiques, les poètes et les mystiques y sont enterrés, parmi eux : Asadi Tusi, Qatran Tabrizi, Khaqani Shervani, Mojireddin Bilaqani, Zahireddin Faryabi, Shapur Nishapuri, Homam Tabrizi, Mani Shirazi, Shakibi Tabrizi, Mohammad -Hossein Behjat Tabrizi (Shahriyar).

Maintenant, un bâtiment moderne d'architecture considérable inspiré par la tradition iranienne est construit par « ministère de la Culture et de l'Orientation islamique » et « Société des œuvres culturelles et des dignitaires » en commémoration de ce cimetière.